Accueil
 


cadre_haut01

Documents of MGW

Metal Gear Like ?

 

Lors de la sortie de son premier épisode, en 1987, Metal Gear a incontestablement posé les bases d'un nouveau style de jeu, qualifié de "Tactical Espionnage Action" par Hideo Kojima quelques années plus tard. Le concept "Un doigt, un bouton, un neurone, un lance-roquette", certes amusant mais un peu limité, a trouvé avec Metal Gear une sérieuse alternative... Au point que d'autres jeux se décident à leur tour d'emboiter le pas ? Eh ben oui. certains softs sortis depuis cette belle année de 1987 s'inspirent, avec un talent plus ou moins important, du concept d'Espionnage. Concept inspiré lui-même par le cinéma... Rendons à César ce qui est à César.

Petite visite guidée au pays de Candy... Hum non, je déconne peut-être un peu trop là. Petite visite guidée, donc, au pays des jeux plus ou moins proche du style "Metal Gear".

 

Sommaire :
- Le cas Snake's Revenge
- Le syphon à filtre
- Project I.G.I
- Et un tueur à gages, un !
- Deus Ex, le chef d'oeuvre
- A venir

 

Une copie qui n'en est pas une..?

Je vais commencer avec Snake's Revenge, pour balayer rapidement cet épisode de la série qui n'en est pas vraiment un. Un Metal Gear bâtard, qui reprend quelques éléments scénaristiques du premier opus (c'est à dire, en gros, le nom du jeu et le nom du héros), mais qui laisse tomber le côté "infiltration"... De ce fait, cet épisode peut être considéré comme une espèce de copie peu réussie, voire même franchement ratée.

Pour plus d'informations, direction la rubrique consacrée.

 

Le syphon a filtre... Moi j'vous le dis... Le syphon a filtre.

Syphon Filter #1Syphon Filter. En voilà un, qui s'inspire, pour le meilleur, de Metal Gear Solid... Mais. Pas tant que ça en fait.

Au début, le p'tit Gabriel Logan, héros du jeu, semblait vouloir se prendre pour Solid Snake. Les infos divulguées par le studio de développement, les vidéos et autres screenshots, laissaient présager un petit jeu d'espionnage, surfant sur la vague initiée par MGS.

Mais si Gabe peut se la jouer discrète dans certaines missions, c'est le plus souvent lors de combats du type "Lance-flammes VS Mitraillette" qu'on règle ses comptes.

Syphon Filter #2Au niveau graphique, le jeu -qui tourne sur PSone- n'est pas une franche réussite, et le son laisse clairement à désirer. Cependant, son action non-stop et ses gun-fights endiablés le haussent au dessus de la masse des jeux d'action. A noter que deux suites sont déja sorties, reprenant le même concept, mais n'apportant pas de nouveautées palpitantes, mis à part un mode multi, et diverses broutilles.

Bon. Je sais vous allez me dire. "Le bourrinage, c'est pas vraiment en rapport avec Metal Gear." Bien. Vous avez raison. Mais si Syphon Filter trouve sa place ici, c'est bien grâce à quelques niveaux d'infiltration. Et là, clairement, il y a des similitudes.

Dans ces phases de jeu, on retourve les principales caractéristiques posées dès les premières aventures de Snake sur MSX. Pour progresser, Gabe ne doit pas se faire repérer. Le silencieux est de rigueur, et il faut mieux viser la tête -les fameux headshots- si on ne veut pas que tout le monde soit au courant de votre arrivée en plein cocktail.

Syphon Filter #3Au final, Syphon Filter avait créé une bonne petite surprise. Pas franchement réussi, mais pas franchement mauvais non plus, il promettait quelques heures de défoulement intense. Si les idées importées de Metal Gear étaient bien présentes, elles ne faisaient pas tout l'intérêt du jeu. Pour le reste, c'était, ma foi, assez plaisant, et Syphon Filter possédait son propre charme...

Si vous cherchez des fights à la John Woo, et si les graphismes d'un autre âge ne vous rebutent pas, maitenant, vous savez ou chercher.

 

Project I.G.I

Project I.G.I. #1Project I.G.I., en voilà un, qui part d'une bonne idée, mais qui l'exploite mal.

Techniquement c'est pas mal du tout, les missions sont plutôt réussies, le concept est un brin classique. Mais bon, ce style de jeu a fait ses preuves, le tout fonctionne.

Project I.G.I. #2Vous êtes un militaire, qui va se retrouver au milieu de traffics d'ogives nucléaires, prises d'otages, j'en passe, et des meilleures...

Malheureusement, l'IA du jeu est un peu... Ratée... Oui. C'est le terme, "ratée". Mais, malgré ce gros problème, Project I.G.I propose un challenge intéressant, et procure des bonnes sensations. L'aspect infiltration et espionnage et la partie action se mélangent plutôt bien, et, au final, on en redemande.

 

Et un tueur à gages, un !

Hitman, tueur à gages #1Hitman, tueur à gages, est un jeu plutôt réussi, mais d'une difficulté assez élevée.

Vous êtes dans la peau d'un tueur à gages (...non!? C'est pas vrai, c'est pas possible!) qui doit remplir différents contrats.

Au départ de chaque mission, vous choisissez votre arsenal, puis vous passez au travail : les missions se jouent à coup de déguisements dans les toilettes, d'étranglement à la corde de piano, de sniper dans les ruelles...

C'est un jeu assez subtil, et vous aurez besoin de vous y reprendre à plusieurs fois pour compléter les objectifs fixés. La discrétion joue bien entendu un rôle clé, ne comptez pas vous en sortir sans elle.

Un soft prenant et intéressant, mais qui pourra rebuter par sa grande difficulté.

 

Deus Ex, le chef d'oeuvre

/!\ Important ! Avant de lire ce qui suit : sachez que je ne serai sans doute pas très objectif.
En conséquence de quoi, les termes employés ci-dessous seront peut-être un peu... Exagérés.
Mais pas trop non plus, hein, c'est un jeu génial quand même.

Deus Ex #1Ahhhh, ma partie préférée du dossier... Eh oui, si il y a un jeu qui utilise le concept de discretion avec talent, tout en apportant pas mal de nouveautés, c'est bien Deus Ex.

Pour ceux qui ne le connaissent pas, voilà un rapide aperçu de ce sublime jeu.

Vous êtes JC Denton, un agent de L'UNATCO, un groupe américain spécialisé dans l'anti-terrorisme. Et, malheureusement pour vous, le monde sombre dans la terreur, à cause d'une nouvelle épidemie de Peste. Les vaccins sont rares, et la population se dissipe rapidement. Le pire dans tout ça, c'est qu'il semble que cette maladie ait été créée par une organisation ultra-secrète, dans le but de contrôler la masse... Du boulot en perspective pour vous ? Certes, mais si les terroristes ont une part de responsabilité dans la situation actuelle, vous allez vous rendre compte que le gouvernement n'y est pas pour rien non plus.

Deus Ex #2C'est ce qui fait la force du scénario, et son originalité ? Ici, pas de bons, pas de méchants. Juste des hommes avides de pouvoir...

Dès la première mission, vous allez vous faire insulter par les terroristes. Eh, peut-être travaillez vous du mauvais côté, finalement ? Ou bien avez-vous raison de rester à l'UNATCO.

Bien que les missions vous obligent à suivre certains objectifs, c'est à vous de choisir votre voie. Le must, c'est que les personnages du jeu agiront différement vis à vis de vous, selon vos agissements. Par exemple, si vous évitez un massacre lors d'une mission, les civils ne vous fuiront pas, et vous pourrez esperer récolter quelques indices grâce à leur aide. Mais pas si vous faites le ménage au sein des terroristes, à coup de fusil, sans dicernement aucun, en ne vous préoccupant pas du petit garçon qui vient de se prendre une prune... Vos supérieurs recevront peut-être un bon rapport de mission de la part de vos équipiers, augmentant ainsi votre salaire. Toutes vos actions ont des conséquences logiques.

Deus Ex #3On peut, bien entendu, déplacer les cadavres, se faufiler dans l'ombre, hacker les digicodes (univers cyberpunk oblige ?), désactiver les alarmes. Mais aussi bousiller les gardes au lance-roquettes, exploser les robots qui surveillent les entrées, massacrer tout le monde au fusil...

Le sentiment de liberté est total. On ne joue pas d'une certaine façon parce que le jeu le veut ainsi. On joue de Notre Façon, et c'est le jeu qui s'adapte... Cependant, il ne faut pas non plus oublier que foncer dans un tas de terroristes avec un simple couteau peut-être considéré comme un synonyme de suicide.

Je pourrais vous parler des systèmes de nano-modifications, de la gestion de l'argent, des améliorations, des différents armes qui imposent un maniement différent, des objectifs qui évoluent au cours des missions, des journaux, notes, ordinateurs qui sont presque tous lisibles, mais je vais m'arrêter là... Après tout, c'est un site sur Metal Gear, ici !

Mais vous aurez compris que Deus Ex est un soft de génie, et que si il y a un jeu que l'on peut qualifier de "Tactical Espionnage Action", autre que les Metal Gear et qui mérite amplement le détour, c'est bien lui.

Pour tout ceux qui ne le possèdent pas, il est sur PC, et nécéssite une config raisonnable (un P3 800 Mhz, une Geforce 2 et 128 Mo de ram sont amplements conseillés). Il est également prévu sur PS2, mais bon, depuis le temps qu'on l'attend...

 

A venir

Et pour demain ? Dans le style, qu'est ce qu'on aura a se mettre sous les dents ? Voilà ce que nous réservent les développeurs pour les mois à venir :

Tomb Raider 5

Tomb Raider 5 #1 Tomb Raider 5 #2 Tomb Raider 5 #3

Ce ne sont toutefois que des captures d'écrans, et un Tomb Raider reste un Tomb Raider. Mais il fallait en parler, puisque la jolie Lara semble vouloir se la jouer Solid Snake. La virilité en moins, l'invisibilité derrière un grillage en plus. Ah, sacré Lara.

Deus Ex 2

Très peu d'infos sur ce jeu, juste quelques images, que voici.

Deus Ex 2 #1 Deus Ex 2 #2 Deus Ex 2 #3

Mais aussi quelques infos, jetées par Warren Spector, le célèbre game designer, lors d'une interview pour Overgame :

"Lorsque nous avons commencé a travailler sur le premier Deus Ex, on ne savait pas trop ou nous nous aventurions. Pour Deus Ex 2, par contre, nous savions exactement ou nous voulions aller, et nous savions exactement ce dont nous avions besoin pour y arriver"
"Je voulais faire un jeu dans lequel on peut vraiment jouer avec les ombres, se servir de l’obscurité pour se cacher"
"Vous pourrez savoir dans quel état d’esprit est un personnage juste en le regardant"
"Impossible de passer juste derrière un garde sans éveiller son attention mais si auparavant vous mettez en marche une grosse machine située dans la pièce d’a côté, le bourdonnement de son moteur couvrira le bruit de vos pas"
"Notre objectif était de respecter nos fans l’intrigue, l’ambiance et le ton de Deus Ex 2 seront du même acabit que le premier Deus Ex"

Rien à dire d'autre, sinon que je vomis d'impatience en attendant ce jeu. Je sais, ce n'est pas naturel, mais quand je suis content, je vomis.

Splinter Cell

Splinter Cell #1 Splinter Cell #2 Splinter Cell #3

C'est sur Xbox en exclusivité que devrait sortir ce soft. Il a fait forte impression sur les journalistes à l'E3, et il faut avouer que les images font mal aux yeux tellement elles sont belles. Il semble que Splinter Cell reprenne les bases de Metal Gear Solid, à savoir furtivité, discrétion, infiltration. A suivre... De près... Sans se faire remarquer...

 A noter 
Dossier daté de début 2002