Accueil
 



cadre_haut01

Metal Gear Solid : The Twin Snakes

Histoire

 

/!\ Nous vous conseillons d'avoir fini le jeu avant de lire ce résumé.

 

La paix prévue à la fin de Metal Gear 2, un monde sans menaces nucléaires, n'est jamais arrivée, et, avant 2010, le déploiement nucléaire était de nouveau en pleine expansion. Une installation de militaires américains sur l'île de Shadow Moses, dans l'archipel Fox en Alaska, a été prise d'assaut par un groupe de terroristes. Ce groupe était mené par des anciens membres de Fox-Hound, l'ancienne unité de Solid Snake, héros qui sauva le monde par deux fois de la menace Metal Gear. Des fonctionnaires importants du gouvernement et d'entreprises militaires ont été pris en otages. Les demandes des terroristes sont simples : ils veulent les restes du Big Boss, récupéré à Zanzibar par le gouvernement américain afin de faire des expériences génétiques, dans les 24 heures, sous peine de voir une tête nucléaire lancée sur une grande ville. L'ancien commandant de Fox-Hound, Roy Campbell, "propose" à Solid Snake d'infiltrer la base, de sauver les otages et de mettre hors service l'arme nucléaire des terroristes.

Snake découvrit que le leader de l'insurrection de Shadow Moses est un certain Liquid Snake, un agent avec le même nom de code que lui, mais surtout une ressemblance physique plus qu'étonnante. Le groupe de Liquid était composé du spécialiste de la torture Revolver Ocelot, du pouvoir télé-kinésique de Psycho Mantis. L'imposant Vulcan Raven, la mortelle Sniper Wolf et Decoy Octopus ont complété l'équipe. Liquid Snake a aussi sous ses ordres une légion de soldats génome, des troupes militaires dont les gènes avaient été conditionnés pour augmenter leurs aptitudes physiques, qui sont contrôlés par Psycho Mantis. Devant leur capacité de manipuler des gènes, la demande des terroristes des restes du Big Boss, "le soldat légendaire," est devenue plus que compréhensible.

Solid Snake a avec succès trouvé les otages qui lui ont appris que les essais conduits sur l'île avaient pour sujet un nouveau modèle de Metal Gear, nommé Rex. La mission de Snake a alors pour but de le rechercher et de le détruire. Pendant cette mission, il a rencontré un certain nombre de personnages intéressants, y compris la toute jeune Meryl Silverburgh, qui est en fait la fille de Roy Campbell, et Hal Emmerich, alias Otacon, le chef du projet Metal Gear Rex. Snake et les terroristes ont été aussi traqués par un ninja cyborg mystérieux qui s'était révélé être Grey Fox, décédé dans le précédent épisode.

Après la mort de tous les membres de Fox-Hound impliqués dans l'acte terroriste (sauf Revolver Ocelot, qui s'est échappé), Snake détruit Rex. Liquid Snake l'a alors affronté et lui a révélé un secret épouvantable sur leur origine. Eux deux sont jumeaux, issus d'expériences génétiques, appelées "Les Enfants Terribles". Ils sont nés de l'utilisation par des scientifiques du matériel génétique de Big Boss, connu comme le soldat parfait. Malgré le fait que Solid Snake réfute cette idée, il existe uniquement pour se battre. Après une délivrance de justesse et la mort de Liquid par un virus nommé Fox-Die, Snake et Meryl sont allés de nouveau vers l'horizon à dos de Skidoo.

Après les crédits, nous entendons une transmission brève de Revolver Ocelot, unique rescapé de Fox-Hound, avec le président des Etats-Unis. Il apparaît qu'Ocelot était un agent double, et que Solidus, le président, était un troisième produit de l'expérience des "Enfants Terribles". Une suite à l'horizon.